« CANDIDATS, SOIGNEZ VOS SKYPE »

Les différents logiciels de visioconférence tels que Skype, Teams, WeChat et autres, facilitent considérablement les processus de recrutement et sont privilégiés par les recruteurs pour interviewer des candidats éloignés géographiquement.

Aujourd’hui, dans cette période mouvementée liée aux risques de contamination du Covid-19, les rencontres physiques sont à bannir et l’utilisation de la visioconférence permet des entretiens de recrutement en toute sécurité.

Toutefois, un entretien en visioconférence demande aux candidats une attention toute particulière dans sa préparation et de nouveaux paramètres rentrent en jeu.

  • Choisissez un lieu calme et isolé avec une table pour écrire, enfermez-vous !

On se souvient tous de ces images qui ont fait le tour du monde de ce scientifique Anglais interviewé chez lui en direct sur la BBC qui voit soudainement surgir devant la caméra ses deux enfants en bas âge avec leur maman leurs courant derrière. Cette vidéo sympathique et rigolote reste tout de même un modèle du genre de ce qu’il ne faut pas faire lors d’une visioconférence avec de forts enjeux. Dans cette exercice difficile et inhabituel d’un entretien de recrutement en visioconférence, privilégiez un endroit calme, confortable, isolé, avec une table pour prendre des notes, enfermez-vous à double tour pour ne pas être importuné, coupez votre téléphone et concentrez-vous uniquement sur votre interlocuteur.

A titre d’exemple personnel, lors d’un entretien de recrutement par Skype avec un candidat en poste qui avait eu lieu dans le fameux créneau « entre midi et deux », horaire privilégié du candidat en poste. Celui-ci avait décidé de s’isoler dans son véhicule sur le parking de son entreprise. L’idée semblait louable mais en fait était mauvaise : son ordinateur sur les genoux, il était gêné par son volant pour prendre des notes, il tournait constamment la tête de peur qu’on l’aperçoive et tout au long de l’entretien il avait été très mal à l’aise.

Bref, l’entretien n’avait pas été bon et je ne l’avais pas présenté à mon client.

  • Le recruteur rentre chez vous, attention ne lui montrez pas votre papier peint orange !

Si vous n’avez pas la possibilité d’organiser une visioconférence de recrutement sur votre lieu de travail ou bien dans une salle de réunion pour des raisons évidentes de confidentialité, celle-ci a des chances d’avoir lieu à votre domicile. Vous allez donc ouvrir toutes grandes les portes de votre intimité à un recruteur. Vous allez dévoiler une partie de la décoration de votre domicile à quelqu’un qui ne vous connait pas et que vous ne connaissez pas. Dans la mesure du possible, essayez de choisir la pièce de votre domicile la plus neutre, évitez la pièce de votre appartement avec le papier peint rose bonbon ou bien avec une vue panoramique sur le trophée de chasse empaillé de votre grand-père. Cela peut prêter à sourire, mais le recruteur ne doit pas se faire de fausses idées sur vous et juger de vos goûts décoratifs. Autre solution à votre disposition, vous avez la possibilité dans les paramètres de certains logiciels de visioconférence de pouvoir flouter l’arrière de votre image, permettant ainsi de ne pas laisser voir ce qui se trouve derrière vous.

Autre expérience personnelle lors d’un interview de recrutement d’un candidat se trouvant à l’étranger : Nous démarrons une Skype et cas assez classique dans ce genre d’exercice, il n’appairait pas tout de suite sur mon écran. Je lui demande ce qu’il en est, il me répond qu’il a un problème technique avec sa caméra qui ne fonctionne pas. Nous continuons donc l’entretien avec un sentiment désagréable dans ce cas : il me voit mais moi je ne suis pas en mesure de le voir. Puis soudain, il apparaît et là vision d’horreur !!! Mon candidat est assis sur son lit en pyjama. Vraisemblablement fausse manœuvre de sa part puisque sa caméra s’était mise d’un coup à fonctionner. Trop tard pour lui quand il s’en aperçoit et il a plutôt eu la bonne réaction puisqu’on nous avons continué l’interview comme si de rien n’était. Vous imaginez bien que je ne l’ai pas retenu pour le tour suivant, imaginant qu’il renouvelle l’expérience du rendez-vous pyjama avec mon client.

Conclusion : l’interview de recrutement qu’il soit physique ou digital reste toujours un exercice compliqué. Même les jeunes générations, très à l’aise avec les nouveaux outils digitaux, sont confrontées à ces difficultés. Alors comme un sportif de haut niveau, vous devez soigneusement préparer votre interview de recrutement en visioconférence.

Sur le plan technique et logistique : avant l’interview, vérifiez le bon fonctionnement de votre connexion internet et de votre logiciel de visioconférence, installez-vous confortablement dans un endroit isolé et calme avec la possibilité de pouvoir prendre des notes et la fiche de poste devant vos yeux. Si vous êtes chez vous, privilégiez des espaces blancs et neutres, habillez-vous comme si vous étiez en RDV extérieur avec votre recruteur.

Au niveau de votre attitude et posture : fixez votre interlocuteur comme si il était physiquement devant vous, faites-lui passer vos émotions, acquiescez de la tête, souriez etc… Évitez de l’interrompre car une connexion internet même très bonne le permet moins.

Alors après tout ça, si vous décidez tout de même de faire votre prochain entretien de recrutement Skype en pyjama, n’oubliez pas de bien débrancher votre caméra 😊